top of page

Blog actus et actuces PC

  • Photo du rédacteurAntibug & Formation

Le meilleur antivirus n'est pas celui que vous croyez

En matière de sécurité informatique, tout ne se résume pas qu'à l'installation d'un antivirus car les menaces informatiques sont légion et sous toute forme.

Au début de l'ère informatique, les virus étaient des programmes simplement nuisibles, se contentant pour la plupart de faire planter un système informatique.


L'hyperconnectivité facteur de l'hyperactivité des menaces informatiques

De nos jours les virus sont bien plus que des nuisibles, ils sont pensés et programmés sous l'optique d'une escroquerie. Votre vie numérique est leur cible et votre argent leur motivation. Les particuliers, les entreprises, les établissements publics et les gouvernements, tout le monde est concerné.


L'hyperconnectivité des appareils informatiques rendent vulnérables nos informations confidentielles car elles sont à portée de quelques clics et parfois c'est la victime elle-même qui les apporte sur un plateau d'argent.


Les programmes anti-escroquerie n’existent pas, aucun programme ne pourra remplacer l'homme dans cette tâche, c'est donc à la charge de chaque individu de s'y préparer.

S'informer régulièrement de l'actualité informatique et plus particulièrement de la cybersécurité vous permettra de mieux identifier et d'anticiper les pièges.


“ Je suis un maillon faible donc je suis un maillon fort ”

Les cyber-escrocs étudient et exploitent toutes les failles possibles mais face à la robustesse des systèmes antivirus ils choisissent de les contourner en ciblant le maillon faible, l'utilisateur.


Pourquoi ?

La raison est simple, pour forcer l'accès à un système informatique bien sécurisé, il faut de hautes compétences en informatique donc pas à la portée de n'importe quel hacker tandis que pour piéger un utilisateur, le niveau de compétence s'apparente plus à de la ruse et à de la psychologie.

Dans les faits, il faudrait distinguer les programmes malveillants (virus) d'un côté et de l'autre, les méthodes malveillantes (phishing).


Si on peut compter sur un antivirus pour neutraliser un programme malveillant, ce n'est pas toujours le cas pour le phishing car c'est plus subtil, plus humain. Il n'y a donc que l'utilisateur qui peut combler cette lacune. En prenant conscience qu'il est seul responsable de sa propre sécurité, un utilisateur commencera à devenir un maillon fort.


Lorsque l'on parle de solution antivirus, il faut inclure l'utilisateur dans ce dispositif.

Un utilisateur averti et bien informé contribue autant qu'un antivirus, cette association est la meilleure protection possible.

Kommentare


bottom of page