top of page

Blog actus et actuces PC

  • Photo du rédacteurAntibug & Formation

Un double piratage qui nous concerne tous

Dernière mise à jour : 17 févr.

Le 7 février 2024, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a communiqué sur le piratage subi par deux organismes de tiers-payant (OTP), Viamedis et Almerys.

Serveur informatique

Parce qu’ils interagissent avec la Sécurité Sociale, ces prestataires de services de paiement possèdent une base de données gigantesque sur les assurés. Toute cette masse d’informations a donc suscité la convoitise des hackers (pirates informatiques) qui sont passés à l’action.

 

33 millions ! Non ce n’est pas le jackpot du dernier EuroMillions mais le nombre de personnes concernées par cette fuite de données (état civil, date de naissance, numéro de sécurité sociale…).

 

La CNIL précise au conditionnel que les données telles que les informations bancaires et médicales, les adresses postales, les numéros de téléphone, les courriels ne seraient pas concernés par ce piratage. (Lire le communiqué)

 

Pour rappel, aucun système informatique n’est infaillible, donc n’accablons pas Viamedis et Almerys.

 

Un double piratage mais une faille commune ? C’est la question qui vient à l’esprit.

 

Le constat aujourd’hui, c’est que sur le long terme, nos données personnelles sont vulnérables au vol et la principale cause c'est parce qu'elles sont disséminées sur un nombre incalculable de supports informatiques et dont les niveaux de protection sont hétérogènes.

 

Une personne est responsable de la sécurité de ses données personnelles tout comme les organismes et sociétés qui les détiennent.

 

La protection de nos données personnelles repose donc sur une longue chaîne de sécurité dont on n’a même pas conscience. Une chaîne qui comportera forcément un jour ou l’autre un maillon faible.

 

Ce n'est pas la première ni la dernière fuite de données informatiques, il y en aura encore d'autres, c'est certain. Pour survivre dans ce monde numérique, toujours rester vigilant et savoir repérer les tentatives de phishing. Si vous faites déjà attention aux SMS, aux courriels et aux coups de fil suspects alors c’est la routine…

 

Pour information, le jackpot du tirage de l’EuroMillions du 16 février 2024 s’élève à 64 millions d’euros. Pour ceux qui seraient tentés, on vous suggère un numéro, le 33...


Comments


bottom of page